Fin décembre 2013 François et moi nous nous lancions dans ce projet de partager notre savoir, notre expérience sur le thème de la maquette numérique. L’originalité de la démarche consistait en la diffusion trimestrielle d’une revue au format PDF. Pour cela il a fallu définir une ligne éditoriale et constituer une équipe d’experts désireux de partager leurs connaissances. Entre avril 2014 et décembre 2015, cinq revues ont ainsi été publiées, 55 411 téléchargements au total. Un vrai succès !
L’ensemble des membres de l’équipe AroBiM est aujourd’hui fortement impliqué professionnellement dans la mise en oeuvre du BIM en France (formation, accompagnement, management de projets à différents niveaux (AMO, synthèse, études, exécution…) ) . Les journées de 24 heures ne suffisent plus à tout à chacun pour réaliser tout ce travail passionnant autour de la maquette numérique. Et puis il n’y a pas que le BIM. Il y a la famille, ses amis…
Des choix s’imposent à nous. Nous ne pouvons pas tout faire. L’aventure AroBiM s’arrête, sans regret et avec fierté d’y avoir participé.

Le petit mot de Christophe (rédacteur en chef):
Un grand merci à l’ensemble de l’équipe pour leur participation à AroBiM et pour la grande qualité des articles rédigés. À bientôt pour d’autres aventures.

Le petit mot de Matthieu (contributeur):
Avec AroBIM ce n'est qu' une parenthèse qui se ferme. Mais l'aventure du bim continue; continuons ensemble à partager nos savoirs pour faire évoluer la profession et réussir la transformation digitale de notre secteur

Le petit mot de Frédéric (contributeur):

Il est vrai que c'était une belle aventure et surtout avec un objectif noble et positif pour notre secteur. Mais comme beaucoup, il devenait très compliqué de trouver du temps. Je suis très fiers d'y avoir participé.

Le petit mot de Jonathan (contributeur):
Les journées ne font que 24h! J'ai été ravi d'avoir participé à cette aventure. Gardons le contact et avançons.

 Le petit mot de Sylvain (contributeur):

Chaque aventure est la fin de quelque chose mais le départ d’autre chose ! Malgré la bonne tenue de plans par Christophe et François, les vents nous ont tous entrainés vers nos propre voyages Le mortier fut bon, les fondations solides, chacun œuvrera comme il se doit.

Merci à tous pour cette proposition collectif et contributive, le BIM est et sera fondé sur ce type de volonté par les acteurs.