Bienvenue

Ligne Rouge

Bienvenue sur AroBIM.fr

Ligne Rouge

AroChris

Colere

Je vous propose de lire cette réaction de M.Joel MELOUL lu dans une discussion du groupe « pratiques du BIM » sur Linkedin.

Un coup de gueule !  A lire pour repositionner certaines choses dans la réalité du quotidien aujourd’hui dans les bureaux d’études français.

« BIM ! BIM Modeleur ! BIM Manager ! BIM Machin…1 Depuis le temps que je suis le “Bim” environ 15 ans, qui connait exactement le Bim ? l’IFC ? ses enjeux ? son potentiel ? Comment y accéder ? Comment faire et avec quel outil ? Etc. Y a pas si longtemps ( - d’un an ) je travaillais comme dessinateur projeteur dans une PMI de serrurerie métallerie (escaliers - garde-corps – rambardes – métallerie à façon etc..) selon vous, avec quels outils croyez-vous que je travaillais : … Bon aller je vous donne la réponse : -Autocad 2012 Lt (surtout pas de 3D – et programmation ? -Trop énergivore en temps pour le PDG de la Boite) -MSOffice 2007 pour la messagerie (ben comme ça tout le monde connait-pour le « Turn Over) -OS Windows XP ( ben sur les nouveaux poste il y a win7 – et puis mettre à jour les autres postes cela peut prendre du temps et demander des compétences.., alors comme jusqu’à présent tout ce passe relativement bien..) -Connection internet obligatoire ( normal car la MOE à mise en place une « Boite à plans »-oui oui, pour les entreprises sous-traitantes : avec envoi des plans version DWG-2D ET version PDF puis attente courrier de la synthèse pour savoir si tout est bon, auquel cas…ben vous savez: bis repetitas ) -Travaille à faire pour la veille (normal, en général ils nous faut foncer et après, seulement après, ils nous faut réfléchir – ben faut dire que pour la survie de l’entreprise et donner du « boulots » à l’atelier, faut avoir des chantiers..) Voila sommairement le contexte, vécu, déjà vécu et que va vivre le dessinateur BE en herbe - enfin celui qui sera pas dégouté de la fonction.Parce que parler de la maquette numérique aujourd’hui, c’est comme: parler « Javanais » enfin pas pour tout le monde; c’est comme dire « mais il est possible de construire en bois » : « mais le bois ça brule «, hé oui l’eau: ça mouille…Mon dieu qu’il va être long ce spectacle, mon dieu qu’il va être long. Alors vous parlez de BIM ; ici ou là, ou là et ici, parfois ailleurs, souvent en anglais, sinon faut une adhésion, ou une adhésion payante (bon ben pour comprendre le truc Chef : faut payer), s’inscrire sur les réseaux sociaux, de Pierre, de Paul et Jacques; bon sens mais ça marche comment ce truc, et en plus j’ai des messages de ces réseaux à n’en plus finir ; bon sens j’ai pas que ça à faire, lire et essayer de comprendre les trucs et les machins des uns et des autres, chez moi ou au travail pas le temps moi, déjà en l’état c’est un vrai bordel de gérer ce chantier de M---e, pas simple les soirs, j’suis vanné, adopté par l’EU, les mesures de Cécile Duflot (ben maintenant qu’elle est partie !Hum), IFC, implémenter les ifc 2x3-2x4, compatible pas compatible, Cobie, 4d, 5d, viewer ifc, c’est comme ifcSlab hum bon je me doute, IfcWindowLiningProperties mais il n’y a pas un traducteur de ce truc en français nulle part faut Revit Archicad Tekla pour comprendre et un ordinateur Tianhe-2, saisir rajouter d’autres champs ? Pas simple, pas simple du tout, ce serait que pour les Archis le BIM ? bon ben pas de soucis alors ? ben j’ sais plus moi, parait que ce sera pour tous les corps de métier du BTP pour échanger les documents et autres, j’ai lu des rapports ces derniers temps; ben « ça va être un sacré bordel moi j’ te le dit !, alors déjà avec la RT 2012 et tout le toutim je respire avec un paille et par les narines Oui Mosieurs oui, alors ça en plus ; bonjour; mais c’est quoi cette bouteille de lait !, mais non touche pas, entre 2 recherche dans le cdrom des bibliothèques fournisseurs qui devrait aller je me détend (LOL), c’est ça détend toi mais pas trop quand même, parce qu’il nous faut aborder : l’Open Source.

“BIM ! BIM Modeleur ! BIM Manager ! BIM Machin…2 He oui l’open source, pas un mot, nulle part. Pourtant avec l’open source tout c’est envolé le web, les infrastructures, les serveurs , les applications, la programmation etc.. Pas un mot, rien. Pas un site communautaire Open source du BIM Français, détaillant librement point par point les enjeux et pratique du bim (ifc) au quotidien sur des cas réel (avant pendant après – PassivHauss-BEPOS-HQE)-Pratique du bim avec des logiciels libre. Comment comprendre « buildingsmart-tech.org » quand les personnes ne maitrisent pas la langue de shakespeare. Les logiciels, ha les logiciels, un sujet important : les artisans, PME, PMI de l’hexagone qui oeuvrent dans le BTP , elles ont quoi ? hum bonne question! Les Emplois du BIM : qui, comment, critères de formation, secteurs d’activités, titres, rémunération, employabilité. Voila c’est fini; pour aujourd’hui ; et dire que le bim c’est à l’horizon de : hum dans 3 ans (ho à vue de nez – à la louche LOL) – bien heuuuu, 1 je vais prendre des cours d’anglais ( pour comprendre, mes futurs employeurs, shutttttt). 2 je vais aller m’acheter des génériques (mal de tête…) 3 Déposer mes plans (-170m²) d’auto-constructeur maison à ossature bois avant que cela ne passe à 150m² (l’obbying quand tu nous tiens)"

Commentaires   

0 #2 A Sanchez 11-03-2015 11:05
bonjour, je partage pas mal ce coup de gueule. Le discours ambiant veut nous faire croire a l'obligation du BIM la tous de suite. Et tous les éditeur de foncer dedans, aujourd hui ca fait bien de dire que l'on fait du BIM. Moi je suis un petit éditeur de logiciels pour la serrurerie/méta llerie et mes clients m'appels affolé par la pression qu'on leur met. Mon souci a moi c'est de donner de solutions technique au métallier et de peu a peu apporter de l'information BIM, mais nous n'en sommes pas encore la. Angel Sanchez, EDIT-O a Vienne 38200
Citer
0 #1 Goupil 30-04-2014 18:40
Le début de la citation me fait directement penser à la difficulté d'accepter le principe de détour de production ( http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9tour_de_production ) dans notre économie actuelle. Nous voilà, avec l'avènement du BIM confronté à ce principe économique.
La suite, et mon expérience personnelle, me font rejoindre les propos de l'auteur. L'échéance de 2017 (cf l'article du moniteur.fr à cette adresse : http://www.lemoniteur.fr/187-informatique-construction/article/actualite/23974640-le-plan-pour-faire-basculer-le-batiment-dans-le-bim ) me semble forte optimiste.
Enfin, pour le problème de langue, il y a AROBIM, entre autres. ;-)
Citer

Qui est en ligne ?

Nous avons 95 invités et aucun membre en ligne

Inscription, Connexion